SOPHIE TRUANT

SOPHIE TRUANT
« Tout ce qui brille… »
Exposition du 22 septembre au 17 octobre 2015
Vernissage mardi 22 octobre de 18h à 21h

Potiche II, 35 x 17 cm, 2015, faïence émaillée et corde

Potiche II, 35 x 17 cm, 2015, faïence émaillée et corde

Lors de mon processus créatif, j’aime m’accorder une liberté totale et tente de m’approprier sans interdit les matériaux et les techniques.

Je mets en écho des matériaux et des textures, afin de créer des associations inattendues et provoquer des sensations déroutantes.

Je fabrique des créatures étranges, des pots inutilisables, des bijoux qui ne se portent pas.

Je travaille sur le rapport entre des sculptures de forme inédite et leur évocation en terme d’imaginaire, bien qu’elles ne ressemblent à rien, elles évoquent en nous quelque chose de connu.

Tout est source d’inspiration, des arts décoratifs à l’illustration, des techniques de l’artisanat à l’art.

Je puise dans tout ce qui m’entoure, m’attire et m’inspire sans hiérarchiser.

Dans un premier temps la céramique comme une peau, un rapport presque primitif à la matière, «les mains dans la boue», puis vient le temps plus lent, de l’émaillage comme une parure, de la réparation parfois, du fard pour sublimer.

Le dessin comme une écriture, dire avec des lignes, des couleurs, des textures.

Le fil, le tissage, la broderie, le travail du crochet comme autant de moments suspendus dans la fabrication, me permettant de jouer avec la réversibilité du matériau.

J’ai souhaité, dans ce travail pour l’exposition Tout ce qui brille… présenter un ensemble d’œuvres qui, pour reprendre les mots de Bertrand Prévost pensent l’ornement comme un plus qui n’est pas superflu mais harmonieusement complémentaire1

J’utilise l’émail et les paillettes comme un maquillage. Recouvrir certaines parties pour masquer un défaut et redonner de l’éclat, transformer une imperfection en qualité avec un rehaut de fard.

L’addition de paillette, en plus d’ajouter à mes créations une richesse esthétique apporte un axe nouveau à mon travail me permettant de jouer avec la réflexion de la lumière comme un jeu de miroir sur cette multitude de facettes.

______________________________________________________________________

Notes
1 Bertrand Prévost, « Cosmique cosmétique. Pour une cosmologie de la parure », Images Re-vues
[En ligne], 10 | 2012, mis en ligne le , consulté le 13 août 2015. URL : http://imagesrevues.revues.org/2181

 

www.sophietruant.blogspot.fr

Portrait, 22 x 32,5 cm, 2015, techniques mixtes sur dentelle en papier et cadre pailleté

Portrait, 22 x 32,5 cm, 2015, techniques mixtes sur dentelle en papier et cadre pailleté

Potiche I - détail

Potiche I – détail

Potiche I, 50 X 26 cm, 2015, faïence émaillée, corde et paillettes

Potiche I, 50 X 26 cm, 2015, faïence émaillée, corde et paillettes